· COVID19

Précision des nouvelles mesures + Fermeture des piscines dès samedi 9 janvier

En suite des annonces faites hier et des nouvelles mesures de prévention sanitaire, il nous fait plaisir d’énoncer quelques modalités plus spécifiques qui, nous l’espérons, vous seront utiles au maintien de vos activités et opérations d’hébergement touristique; notamment :

  • Le couvre-feu s’appliquera à toute personne devant se déplacer et travailler, sauf celles qui doivent le faire pendant la plage horaire qui débute à 20:00 et qui se termine à 5:00, et ceci du samedi 9 janvier jusqu’au 8 février prochain. Une pièce justificative nominative et individuelle sera requise pour chacune de ces personnes et il appartient à l’employeur de la fournir en attendant que le gouvernement propose un formulaire adapté à cet effet (voir exemple de lettre suggérée ci-jointe). Le formulaire du gouvernement ne sera pas obligatoire, vous pourrez avoir votre propre attestation.

  • En ce qui a trait aux piscines intérieures de nos établissements, nous vous confirmons qu’elles devront toutes être fermées, les activités intérieures étant arrêtées à compter de ce samedi 08 janvier. (Incluant spectacle, sportive, etc.)

  • Les établissements d’hébergement ne devront pas fermer à 19:30 contrairement aux commerces et divers autres types d’entreprises. Il est recommandé d’aviser votre clientèle qu’ils DOIVENT arriver avant 20h00 et de quitter après 5h00.

De la même façon, la circulation à l’intérieur de votre établissement devrait être évitée entre 20h00 et 5h00 pour respecter le plus possible les objectifs du couvre-feu. Seules les personnes assumant un service essentiel pourront, avec une attestation, déroger à ces heures (sous réserve de certains cas d’exception).

La location et le service de nos salles de travail et de réunions pour activités essentielles demeurent, mais pas pendant les heures du couvre-feu. Seules les réunions jugées essentielles peuvent être maintenues, tels un arbitrage, une réunion d’une unité de police ou une unité médicale, une agence gouvernementale. Toutefois, aucune réunion n’étant pas à caractère essentiel ne peut se tenir, donc aucun mariage, réunion de famille, assemblée générale d’un organisme, etc.

Seules les activités hivernales extérieures et individuelles seront permises, comme le ski, le patin, la motoneige. Recevoir des motoneigistes est donc permis pour les hôteliers à condition de faire respecter les mesures de prévention et particulièrement la modalité de relative à la bulle / cellule / unité familiale.

Les unités d’hébergement mises à disposition des clients devront être louées seulement aux personnes appartenant à une même unité familiale (résidant à la même adresse).

Rappelons brièvement que toutes les modalités de prévention propres à la pandémie continuent de s’appliquer, particulièrement en zone rouge. Les établissements d’hébergement demeurent ainsi toujours ouverts et peuvent continuer d’opérer, mais en respectant toutes les règles en vigueur et en étant plus vigilants que jamais. Les repas pourront continuer d’être préparés pour être servis en mode boite à lunch ou en service aux chambres ou pour être emportés. Le ‘take out’ devra cesser à 19h30, mais pas le service aux chambres. Notre Plan de sécurité sanitaire demeure valable et peut être consulté via notre site web AHQ.

Des pièces ou salles pourront être mises à disposition des motoneigistes, des skieurs de fonds, des randonneurs, des amateurs de raquettes et autres sportifs d’extérieur, pour se réchauffer, manger et se changer, mais le plus possible en respectant le principe de l’unité familiale ou par petits groupes en respectant impérativement les mesures de distanciation.

Tous les employés qui ne sont pas requis dans nos établissements pour assurer les activités quotidiennes et les opérations courantes doivent être en télétravail.

Rappelons brièvement que le gouvernement du Canada a déplafonné le taux maximal de la subvention salariale à 75 % pour la période comprise entre le dimanche 20 décembre 2020 et le samedi 13 mars 2021, et l’admissibilité à cette subvention est maintenant déterminée par la perte de revenu mensuel et non plus sur trois (3) mois. Cette subvention salariale est offerte comme soutien financier aux entreprises confrontant des difficultés causées par la 2ème vague de la pandémie. Source: https://www.canada.ca/fr/ministere-finances/nouvelles/2020/12/le-gouvernement-annonce-augmentation-taux-subvention-salariale-75-pour-cent.html

Autre mesure fédérale qu’il convient de rappeler : depuis le 4 décembre dernier, les entreprises admissibles qui font face à des difficultés financières causée par la situation de pandémie peuvent avoir accès à un deuxième prêt CUEC pouvant atteindre 20 000 $ – en plus du montant initial de 40 000 $ qui a déjà été offert aux petites entreprises. Celles qui profiteront de cette mesure pourront être exonérées du remboursement de 50% (la moitié) de ce financement supplémentaire, jusqu’à concurrence de 10 000 $, mais si et seulement si elles auront remboursé leur prêt d’ici le 31 décembre 2022. En autres mots, le prêt consenti par le fédéral fait passer le programme CUEC de 40 000 $ à 60 000 $ pour les entreprises admissibles, dont un total de 20 000 $ sera radié si le solde est remboursé à temps. Pour présenter une telle demande, vous devez communiquer avec l’institution financière qui vous a octroyé le prêt du CUEC initial et fournir les renseignements et les documents requis. Source : https://www.canada.ca/fr/ministere-finances/nouvelles/2020/12/le-gouvernement-elargit-le-compte-durgence-pour-les-entreprises-canadiennes.html

Vous pourrez trouver d’autres détails directement à la source via les liens suivants :
https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/confinement-du-quebec-covid-19/?fbclid=IwAR3Js8-BW-wpOIalvwzPWRQ1zhz9WnhbNIfZtBRNjvhev9-jsdk7dbOFm7c

https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/confinement-du-quebec-covid-19/#c81010

Il est évident que de nombreuses situations inattendues ou même d’exception vont se présenter et qu’il est difficile de tout prévoir d’avance. Il est cependant manifeste que les modalités ont fortement été resserrées même comparativement à celles en zone rouge et c’est à partir de ce principe général que nous vous invitons à évaluer toutes les situations particulières que vous pourrez confronter. Si vous avez quelques questions ou besoin d’informations supplémentaires, n’hésitez pas à communiquer avec nous via communication@hotelleriequebec.com


Xavier Gret
Président-Directeur général
Association Hôtellerie Québec