· Divers

«Party» de bureau du temps des Fêtes: les entreprises vigilantes

Crédit photo: Karolina Grabowska de Pexels
Crédit photo: Karolina Grabowska de Pexels

La découverte du variant Omicron incite des entreprises du Québec à se demander si elles maintiendront leur traditionnel party de Noël de bureau. Si quelques-unes ont déjà pris la décision d’annuler, plusieurs suivent la situation de près et attendent les directives de la Santé publique avant de changer leur fusil d’épaule.

Chez Rodeo FX, studio d’effets visuels numériques, la situation est analysée de près et on espère pouvoir maintenir la fête de Noël prévue à la mi-décembre. « On attend d’en savoir plus le 6 décembre », mentionne Robin Sempere, en charge des relations publiques.

La Santé publique doit donner plus de détails sur les règles sanitaires du temps des Fêtes lundi prochain. Les impacts du nouveau variant, potentiellement plus contagieux, ne sont quant à eux pas encore clairs.

De son côté, Ubisoft organisait déjà une fête de Noël pour ses employés en format hybride, avec un spectacle en ligne et un parcours immersif en personne. Chez la firme de communication Tact, l’évolution de la situation est suivie de près. L’entreprise avait prévu une fête fin janvier à New York et voulait en profiter pour célébrer ses 10 ans. « Il y a un mois, nous étions plus optimistes », mentionne Daniel Matte, associé fondateur.

« Nous avons dit à l’équipe que nous ne savons pas si, finalement, cela se ferait », ajoute-t-il, en précisant que rien n’a encore été réservé pour l’instant. « Nous regardons l’évolution de la situation et nous allons nous conformer aux règles sanitaires », dit-il.

Les sept pubs ludiques Randolph, qui offrent une formule « tout inclus » de party de Noël, ont quant à eux enregistré une première annulation lundi. Un employeur a aussi demandé à convertir en virtuel l’événement d’abord prévu en présentiel.

Pour lire l'article complet: Le Devoir

Hotelleriejobs.com

Le site des professionnels en hôtellerie, restauration et tourisme