· Divers

Premier entretien d’embauche: comment s’en sortir?

Photo: Unsplash
Photo: Unsplash


Avec la situation hors de l’ordinaire que nous traversons présentement, il est facile d’oublier que l’arrivée de l’été a aussi apporté une étape importante pour plusieurs: la graduation! Que ce soit au niveau secondaire, collégial ou universitaire, nombreux sont ceux qui ont reçu leur diplôme et qui se préparent à se trouver un emploi.


Carrière dans notre domaine ou simple emploi étudiant - peu importe la catégorie, se lancer dans le processus de recherche d’emploi est un défi de taille. On installe une dizaine d’alertes à l’emploi dans notre boîte courriel, on se plonge dans les recherches intensives… Et avec un peu de chance, on obtient une entrevue. Yay! Ou pas?


Une première entrevue apporte un lot de stress qu’il peut être difficile de gérer. Par première entrevue, je ne fais pas seulement référence à votre première entrevue à vie, au McDonald’s du coin à 15 ans, mais le premier vrai entretien d’embauche pour votre « vraie carrière », un poste parfait pour vous, quelque chose qui demande un peu plus de préparation que de dire combien d’heures vous souhaitez travailler et quel salaire vous désirez (salaire minimum, hein?). 


Même si vous avez réussi votre entrevue au McDonald’s haut la main (ce dont je ne doute pas), un entretien d’embauche pour un emploi de carrière est différent et peut vous prendre par surprise si vous n’êtes pas préparé adéquatement. Voici quelques conseils pour vous éviter de mauvaises surprises.


Faites votre étude


Gardons ça court et efficace: connaissez la compagnie qui souhaite vous embaucher. Aussi simple que ça! Prenez quelques minutes avant votre entrevue pour parcourir son site internet, sa page Facebook, son profil LinkedIn. Assurez-vous d’avoir une idée claire des services offerts par l’entreprise, de sa mission, de ses valeurs.


Je sais que vous croyez pouvoir improviser, et que vous êtes certains de pouvoir vous en sortir sans faire de recherches. Vous avez tort. Oui, vraiment. Ne soyez pas paresseux! Cinq minutes et c’est tout. Google n’est qu’à un simple clic! 


Étudier… mais pas trop


D’un autre côté, faire des recherches sur les meilleurs trucs pour passer une entrevue est une bonne idée, mais le risque d’être trop préparé est aussi bien réel (mais continuez de lire cet article!). L’objectif de l’entretien d’embauche est avant tout d’apprendre à vous connaître. Votre CV parle pour vous lorsqu’il s’agit de vos études et de votre expérience professionnelle - l’entrevue est là pour montrer votre personnalité. 


Trop vous préparer en faisant de nombreuses recherches sur les « bonnes réponses » à donner en entretien d’embauche peut vous nuire. Vous êtes à risque de vous retrouver coincé dans les réponses que vous aurez apprises par coeur. Cela peut vous faire paraître rigide et peu spontané. Considérez aussi que la/les personne(s) qui vous rencontrent n’en sont pas à leur première entrevue: il est très, très possible qu’ils aient déjà entendu ces réponses auparavant.


Soyez vous-mêmes! Nombreux sont les candidats avec de l’expérience et un diplôme - vous seuls avez votre personnalité. Et ça, ça ne s’étudie pas!


La confiance avant tout


Eh oui! C’est ça le secret: la confiance. Choquant, je sais! Et certainement plus facile à dire qu’à faire. Mais gardez ceci en tête: votre futur employeur a besoin de vous. Il cherche à dire oui! Voyez l’entretien d’embauche comme une discussion entre égaux. Vous avez quelque chose à apporter à cet emploi. Ne l’oubliez pas! 


Que ce soit un entretien d’embauche en personne ou par téléphone, ayez conscience de votre posture, de votre habillement, de votre ton de voix. On dit « habillez-vous pour l’emploi que vous voulez, pas celle que vous avez ». Assurez-vous de vous sentir à l’aise et confiant de l’image que vous projetez. La première personne que vous devez convaincre est vous-même, après tout. Si vous y croyez, les autres y croiront aussi. 


La confiance est aussi un outil indispensable lorsqu’il s’agit de votre premier emploi. Vous n’avez peut-être pas encore l’expérience professionnelle qui vous propulsera en haut de la liste de candidats, mais une attitude positive et assurée jouera en votre faveur. 


L'honnêteté avant tout


Si vous vous lancez sur le marché de l’emploi, il est très fort probable que vous n’ayez pas ou très peu d’expérience professionnelle (j’ai bien peur que votre emploi chez McDonald’s ne vous soit pas très utile ici). Lorsque par miracle vous trouvez une offre d’emploi ne demandant pas 10-15 ans d’expérience (bonne chance) et que vous réussissez à décrocher une entrevue, rappelez-vous une chose: soyez honnête.


La transparence et l’honnêteté vous mèneront beaucoup plus loin que les réponses vagues que vous concocterez pour contourner les questions de l’employeur. L’objectif n’est pas d’être parfait, mais bien de démontrer que vous connaissez vos forces et vos faiblesses et que vous êtes prêts à apprendre. Votre expérience personnelle, qui fait de vous la personne que vous êtes, vous servira même dans un contexte professionnel. 


Et surtout, n’ayez pas peur du non. Voyez une réponse négative comme une occasion d’apprendre, de grandir et d’être mieux préparé pour la prochaine entrevue. 


Laurie Dumas-Ruel

Laurie Dumas-Ruel est la Rédactrice web pour Hotelleriejobs ainsi qu'une auteure de fiction dans ses temps libres. Elle a travaillé en restauration aux côtés de touristes pendant plusieurs années et adore explorer comment les ressources humaines et les industries de l'hôtellerie, de la restauration et du tourisme sont interconnectées.