· Divers

Les 5 questions les plus insolites en entrevue (et comment y répondre)

Photo: Unsplash
Photo: Unsplash


Passer une entrevue pour un nouvel emploi est stressant en soi, et quand on y ajoute quelques questions inusitées qui visent à nous déstabiliser, on peut perdre le contrôle un peu trop rapidement. 


Plusieurs grosses compagnies sont reconnues pour poser des questions plus qu’étranges en entrevue. Que ce soit Google, Amazon, ou l’Université de Stanford, voici quelques-unes des questions les plus insolites posées en entrevue, et les réponses que nous vous suggérons. 


  1. Si vous étiez un superhéros, lequel seriez-vous?


2 options s’offrent à vous: inventer votre propre superhéros, ou choisir votre Avenger préféré et le lier à votre futur emploi. Capitaine Ponctuel pourrait être votre alter ego qui n’est jamais en retard. Iron Man, lui, est débrouillard et agile de ses mains. 


La question en est presque trop facile: un superhéros est habituellement représenté comme ayant une variété de forces et compétences. Peu importe votre choix, c’est difficile de vous tromper. Tant que vous ne répondez pas Le Joker ou Thanos, vous devriez vous en sortir.


  1. Si vous étiez un animal marin, lequel seriez-vous?


Ce genre de question est créée pour déterminer le genre de personnalité que vous apportez à l’équipe. Lâchez un peu votre fou! Il n’y a pas de mauvaise réponse, et c’est le moment de montrer votre sens de l’humour.


Ma réponse préférée: un poisson-clown a la capacité de changer de sexe (oui oui, je vous le jure!), et peut donc être un bon exemple de capacité d’adaptation au travail. C’est original, inusité, et moins agressif que de répondre « je serais un requin parce qu’il mange les autres poissons »!


  1. Qui entre Spiderman et Batman gagnerait dans un combat?


Bon, je sais, la réponse est évidente… Spiderman gagnerait haut la main (cette réponse n’est pas ouverte au débat). Mais même si on sait tous qu’il s’agit de la bonne réponse, ce n’est pas nécessairement la réponse à donner en entrevue. 


Pensez-y: Batman utilise les outils à sa disposition pour se défendre. Il travaille fort et met plus d’efforts dans une bataille, n’est-ce pas? Ce sont des qualités plus intéressantes à mettre de l’avant que « il s’est fait mordre par une araignée radioactive ». La stratégie à garder en tête: tentez de vous vendre. Chaque question est une occasion d’y arriver.


  1. Si vous étiez un livreur de pizza, comment bénéficierez-vous d’une paire de ciseaux? 


Bon. Cette question demande un peu plus de réflexion. La meilleure approche est simple: allez-y en quantité, pas en qualité. 


Vous pourriez utiliser les ciseaux pour faire de l’origami avec une boîte de pizza, ou couper des serviettes de table en deux si vous en manquez, ou couper un fil sur votre uniforme, tailler votre barbe… 


Vous pouvez même y aller avec un simple « Je couperais mon temps de livraison en deux »! Personnellement, celle-là est ma préférée. 


L’important est de démontrer votre capacité à trouver de multiples utilités pour un objet apparemment inusité, et de faire preuve d’un brin de créativité. Juste un brin, promis - je sais que vous n’êtes (sûrement) pas Picasso.


  1. Si vous étiez réduit à la taille d’un crayon et que l’on vous introduisait dans un mélangeur, comment feriez-vous pour vous en sortir? 


Aïe aïe aïe, ça se complique. Plusieurs possibilités ici. Première étape: posez des questions. Montrez que vous réfléchissez à la question pour de vrai.


Dans le mélangeur, une fois réduit, avez-vous encore vos vêtements? Oui? Vous pouvez peut-être les déchirer pour en faire une corde.


Est-ce que le mélangeur est en marche? Non? Fiou!


Êtes-vous un crayon fraîchement sorti de la boîte ou bien aiguisé des centaines de fois auparavant? Un nouveau crayon pourrait facilement atteindre le ¾ de la hauteur du mélangeur. Ne reste qu’à lever les bras, agripper le rebord et vous hisser vers le haut. 


Vous êtes trop petits? Quel est le diamètre du mélangeur? Êtes-vous en mesure d’écarter les bras et les jambes et d’utiliser les parois pour vous propulser vers le haut?


L’important n’est pas si vous sortez du mélangeur, mais bien de démontrer une capacité de réflexion et un intérêt pour le problème, aussi ridicule soit-il. Cela prouve à votre futur employeur que vous prenez les choses au sérieux et que vous analysez toutes vos options avant de prendre une décision.


Cela s’applique bien sûr à chacune de ces questions. Restez vous-même, prenez le temps de penser à votre réponse, et jouez le jeu. Un rire vaut beaucoup dans une entrevue! 


Laurie Dumas-Ruel

Laurie Dumas-Ruel est la Rédactrice web pour Hotelleriejobs ainsi qu'une auteure de fiction dans ses temps libres. Elle a travaillé en restauration aux côtés de touristes pendant plusieurs années et adore explorer comment les ressources humaines et les industries de l'hôtellerie, de la restauration et du tourisme sont interconnectées.