· Divers

Travail de nuit : pourquoi et comment ?

Alors que la majorité d’entre nous se préparent à dormir, une partie de la population s’apprête à commencer son quart de travail. Mais qu’est-ce qui pousse ces travailleurs à dire oui à des horaires physiologiquement opposés aux besoins du corps humain et comment parviennent-ils à s’adapter à cet horaire atypique? 


D’un point de vue physiologique, le travail de nuit peut occasionner un déséquilibre du rythme circadien, aussi appelé rythme sommeil-éveil. C’est, entre autres, lui qui dicte à notre corps de se coucher lorsqu’il n’y a plus d’éclairage et vice-versa. L’horaire de nuit peut donc perturber cet équilibre et, ultimement, mener à l’insomnie.


Bien que ce type d’horaire semble entrer en contradiction avec les besoins fondamentaux du corps humain, ils existent plusieurs corps de métier qui nécessitent une main-d’oeuvre de nuit (hôtellerie, restauration, services de santé, services de sécurité, transport routier, manutention et plusieurs autres). C’est d’ailleurs pourquoi, ici au Québec, près de 30 % de la population travaille en dehors du « 9 à 5 » traditionnel. Outre les obligations en lien avec le choix de carrière, pourquoi ces travailleurs choisissent-ils l’horaire de nuit?


Pourquoi ?


Le salaire

C’est bien connu, les postes de nuit sont souvent mieux rémunérés que les postes de jour. C’est pour cette raison que le salaire est l’une des motivations principales pour les travailleurs qui font ce choix. En effet, plusieurs entreprises offrent des primes de nuit à leurs employés. Toutefois, cette variation du salaire est laissé à la discrétion des entreprises.


Diminution du stress

Plusieurs travailleurs de nuit s’entendent pour dire que les quarts de travail de nuit sont souvent plus calmes. Comme les effectifs sont souvent réduits durant cet horaire, la charge de travail est, à son tour, réduite. 


Horaire réduit

Autre avantage non négligeable : les horaires des travailleurs de nuit sont souvent plus courts et offrent une journée de congé supplémentaire. En ayant ainsi une journée libre de plus, les travailleurs de nuit peuvent en profiter davantage pour s’adonner à leurs loisirs.


Comment ?


Routine « prédodo »

Ce que vous faites avant de dormir peut avoir un impact significatif pour votre récupération. Les experts s’entendent pour dire que pratiquer des activités relaxantes comme la lecture et la méditation favorise un état de repos qui augmentera la rapidité à laquelle vous irez rejoindre les bras de morphée. Il est aussi conseillé de dormir dans un endroit le plus sombre, frais et confortable possible pour imiter la nuit. 


Médicaments et produits naturels

Cependant, comme tout le monde est différent, il se peut que malgré toutes ces options, vous ayez de la difficulté à vous endormir. Il existe sur le marché des médicaments et des produits naturels, comme la mélatonine, qui aide le sommeil. Comme il s’agit de médicaments, cette option devrait être considérée seulement si tous les conseils précédents ne fonctionnent pas!


L’alimentation durant le quart de travail

En terminant, une alimentation saine est la clé pour avoir un maximum d’énergie durant les quarts de travail de nuit. Consommer des aliments sains et faibles en gras et en sucre vous permettra non seulement de terminer votre quart sans cogner des clous, mais elle vous permettra de maintenir un mode vie sain qui favorise grandement un sommeil de meilleure qualité.


Bien qu’il semble physiologiquement difficile de s’adapter à un tel mode de vie, le travail de nuit est essentiel pour la bonne santé de l’économie. Tout comme le travail de jour, il comporte des avantages et des inconvénients, mais avec certains ajustements, il est possible d’y trouver son compte.


Gabrielle Breton

Gabrielle est une véritable passionnée de l'univers des communications et des médias. Entre créer du contenu intéressant, réaliser des entrevues et rédiger des articles, elle est toujours prête, cellulaire à la main, à dénicher le facteur wow! Ce qu'elle préfère? Créer du contenu multi-plateforme qui saura capter l'attention.