· Divers

Comment aménager du temps de qualité avec famille et ami·e·s lorsqu’on travaille de soir et de fin de semaine ?

Bière de fin de journée le jeudi soir, souper d’anniversaire le samedi, brunch le dimanche, les occasions sont nombreuses pour se réunir en famille ou entre ami·e·s les soirs et les fins de semaine. Mais que faire lorsqu’il s’agit précisément des périodes où l’on travaille ? Lorsque notre 9 à 5 ressemble plutôt à un 5 à tard et que les matins de week-end servent à récupérer ? On vous propose quelques idées pour une vie sociale bien remplie.
 
Déjouer les habitudes
 
Ce n’est pas parce que votre groupe d’ami·e·s a l’habitude de prendre un verre uniquement le vendredi qu’ils ne se montreront pas ouvert·e·s à le faire un autre jour. Surprenez votre entourage en les invitant à se réunir autour d’un jeu de société, d’une partie de quilles, d’un repas ou d’un film en plein lundi soir, amitié oblige. S’ils refusent, insistez un peu et parlez-leur de votre horaire de travail atypique. Ils·elles comprendront peut-être qu’est enfin venu le moment de rattraper le temps perdu.
 
Planifier des activités en journée
 
Qui a dit qu’un anniversaire devait se fêter en soirée ? Comme dans l’exemple précédent, la prochaine fois que vous avez envie de socialiser, prenez les devants ! Vous travaillez de soir ? Organisez des activités en plein jour ! Proposez un déjeuner plutôt qu’un souper et un après-midi au parc plutôt qu’une nuit au bar. Qui sait si en changeant d’espace et de contexte, vous ne découvrirez pas de nouvelles facettes des gens que vous aimez…
 
Limiter sa consommation d’alcool
 
Vous devez absolument être présent·e à 8 heures AM pour les deux ans de votre neveu préféré ? La veille de l’événement, même si vous finissez de travailler très tard et que vous avez l’habitude de décompresser en sortant avec vos collègues, pensez à limiter votre consommation d’alcool à un verre maximum. La fatigue liée au manque de sommeil sera beaucoup moins pénible à endurer si vous n’avez pas en plus à gérer les effets dépresseurs et la déshydratation qui viennent avec les soirées arrosées. Et les risques que vous manquiez la fête à cause d’une « panne de cadran » s’en verront du même coup grandement diminués.
 
Se lier d’amitié avec des gens qui partagent votre réalité
 
Bien sûr, l’idéal c’est d’arriver à organiser votre temps pour arriver à voir tous ceux et celles qui vous sont cher·ère·s, mais pour entretenir une vie sociale active au quotidien, rien n’est plus pratique que d’avoir, dans son cercle, des ami·e·s qui partagent le même horaire de travail que soi. Partez à la recherche des lieux où votre communauté se rencontre et tissez des liens avec des personnes qui vous comprennent. Mais l’on ne parle pas ici que de vos collègues. Osez sortir de votre milieu de travail pour mieux vous changer les idées lorsque le besoin se fait sentir en vous rapprochant de l’équipe du restaurant d’à côté, par exemple.

Marilyne Busque-Dubois

Diplômée au baccalauréat en littérature, rédactrice, réviseure et traductrice pour une foule d’entreprises variées, Marilyne Busque-Dubois est aussi poète, dramaturge et animatrice d’ateliers de création littéraire dans les régions de Québec et de Charlevoix. Avant de se lancer à temps plein dans l’écriture, l’auteure a travaillé plus de huit ans dans différents établissements en tant que serveuse et se fait aujourd’hui un plaisir de retourner fouiller dans cet univers pour le blogue d’Hotelleriejobs.com.