· Hôtellerie

4 façons de réduire l’empreinte écologique de votre établissement touristique

La situation environnementale actuelle pousse de plus en plus de touristes à revoir leur façon de voyager.

En adoptant des mesures écoresponsables, un établissement touristique peut donc se doter d’un précieux avantage concurrentiel.

De plus, une réduction de l’empreinte écologique globale permet de diminuer les coûts d’exploitation de l’entreprise.

 
Voici 4 manières de réduire l’empreinte écologique de votre établissement touristique.
 
1. Composter efficacement
 
Pour un établissement qui génère une certaine quantité de déchets organiques, le compostage constitue un pas vers une gestion plus verte.

Toutefois, avant de vous lancer dans le compostage, un petit travail de planification est nécessaire:
 
1. Déterminez quel volume de déchets vous devez composter


2. Choisissez quel type de composteur convient le mieux aux besoins de votre établissement (mécanisé ou non)


3. Assurez-vous que votre brigade d’employés est suffisamment formée et impliquée pour prendre part aux mesures de compostage


4. Sélectionnez l’espace qui sera attribué aux opérations de compostage et à l’entreposage des matières organiques


5. Considérez les potentielles utilisations des matières à composter.


2.  Instaurer une politique écoénergétique
 
La consommation énergétique responsable fait partie intégrante du virage écologique.

Le choix de fournitures à faible consommation d’énergie est donc une bonne occasion pour votre établissement d’y prendre part.

Les mesures suivantes peuvent contribuer à réduire considérablement vos dépenses en électricité :
 
    •    Remplacer vos ampoules halogènes par des ampoules LED


    •    Ajouter des minuteurs ou des programmateurs d’horaire à vos installations lumineuses intérieures et extérieures


    •    Débrancher les appareils électriques non utilisés

 
3. Redonner à la communauté
 
Dans une logique de consommation responsable, un nombre grandissant de complexes hôteliers mettent de l’avant une politique de redistribution des denrées invendues.

Pensons seulement à l’hôtel Gouverneur Le Noranda qui rassemble ses surplus en savon et shampoing pour les remettre aux organismes de sa région.

Outre les dons matériels, l’achat local peut aussi correspondre à une réduction de l’empreinte écologique.

4. Retourner aux produits d’entretien traditionnels
 
Beaucoup de produits nettoyants contiennent des éléments corrosifs nocifs pour l’environnement.

De ce fait, un retour aux solutions nettoyantes plus traditionnelles minimise les répercussions environnementales négatives.

Les produits d’entretien suivants sont des alternatives intéressantes à considérer :
 
    •    Le vinaigre blanc qui peut agir à titre de nettoyant tout usage

    •    Le bicarbonate de soude pour récurer les taches tenaces

    •    L’huile de lin qui permet de faire briller un plancher en bois franc

    •    Du jus de citron pour récurer les casseroles

 
Vous avez de la difficulté à attirer les touristes malgré vos initiatives vertes ?
 
Découvrez différentes façons de réinventer votre hôtel en cliquant ici.

Aurélie Ponton

Diplômée en communication, Aurélie est une passionnée de contenu numérique depuis plus de 15 ans. Impliquée dans plus de 300 campagnes de marketing de contenu depuis le début de sa carrière, elle a eu la chance de travailler auprès de petites, moyennes et grandes marques afin de déployer des stratégies uniques et percutantes. C’est également une cinéphile invétérée et une mélomane qui ne donne pas sa place!