· Hôtellerie

4 hôtels québécois qui se démarquent par leurs pratiques de développement durable

Au moment de choisir l’hôtel où elle séjournera, la clientèle d’affaires comme la clientèle touristique s’intéresse de plus en plus au profil environnemental de celui-ci. Au-delà du prix, de l’emplacement et du confort, des citoyens de partout dans le monde, conscients de l’urgence climatique, privilégieront un établissement qui démontre qu’il s’implique activement pour réduire son empreinte écologique. Si l’hôtellerie demeure un secteur très énergivore (climatisation et chauffage, restauration, nettoyage, etc.), les efforts des entreprises pour effectuer un virage vert ne cessent de se multiplier.
 
Pour des exemples concrets de nouvelles mesures qui sont adoptées, voici 4 hôtels québécois qui se démarquent par leurs pratiques de développement durable.

 
Ici, on triche un peu, mais pour cause ! Ces trois hôtels de la même chaîne bien connue ont tous été développés par le Groupe Robin et ont tous obtenus ou sont en voie d’obtenir (pour Trois-Rivières) la prestigieuse certification LEED (Leadership in Energy and Environnemental Design), l’établissement de St-Hyacinthe ayant remporté le titre de premier hôtel certifié LEED au Canada en 2011. Comment ? Par une foule de choix intelligents : toiture à membrane blanche à haute réflectance et à haute émissivité et système informatique intelligent pour réduire la consommation d’énergie, matelas de bambou et de soya, piscine au sel plutôt qu’au chlore, fournisseurs locaux et même réutilisation du béton d’un pont démoli comme matériau de construction !

 
Offrant à la fois hôtel, auberge, condos et terrain de golf, le pittoresque Domaine Château Bromont se démarque par l’originalité des mesures qu’il applique pour être plus écologique, celles-ci allant de l’organisation d’événements « Zéro Déchet » pour les client·e·s jusqu’à l’installation de bornes de recharge pour les véhicules électriques, en passant par la formation de ses employé·e·s au centre de tri Sani-Éco. Des initiatives inspirantes qui émergent du Comité Vert de l’entreprise, dont les rencontres régulières visent à trouver chaque fois de nouvelles actions à poser.

3.    Hôtel Castel
 
À l’Hôtel Castel & Spa Confort de Granby, l’engagement écologique revêt une portée sociale hautement intéressante. Lorsque du matériel devient vieillissant, plutôt que de le jeter, on l’offre aux employé·e·s ou à une œuvre caritative. Même chose dans les cuisines, où les surplus alimentaires sont remis à l’organisme communautaire Le Passant. Le service de restauration de l’établissement privilégie également le plus possible les aliments locaux et disponibles en vrac, afin de réduire sa production de déchets tout en encourageant les producteurs de chez nous.

4.    Boxotel
 
Quant au nouvel hôtel-boutique Boxotel, situé tout près du Quartier des Spectacles, à Montréal, la construction même se voulait plus verte : domotique, solaire passif et masse thermique ont été mises à profit pour obtenir un rendement énergétique maximal. De plus, chaque chambre est équipée de son propre bac de recyclage et de compost, ainsi que d’un sac réutilisable pour les sorties magasinage de ses occupant·e·s, et des savons naturels offerts au moyen de distributrices remplacent les savons « classiques » encore aujourd’hui enveloppés individuellement.

Marilyne Busque-Dubois

Diplômée au baccalauréat en littérature, rédactrice, réviseure et traductrice pour une foule d’entreprises variées, Marilyne Busque-Dubois est aussi poète, dramaturge et animatrice d’ateliers de création littéraire dans les régions de Québec et de Charlevoix. Avant de se lancer à temps plein dans l’écriture, l’auteure a travaillé plus de huit ans dans différents établissements en tant que serveuse et se fait aujourd’hui un plaisir de retourner fouiller dans cet univers pour le blogue d’Hotelleriejobs.com.