· Hôtellerie

AUBERGE GOUVERNEUR : UNE NOUVELLE VISION DE L’HÔTELLERIE

Une situation idéale, des chambres et suites très confortables, des installations complètes prêtes à accueillir les plus grands groupes. L’Auberge Gouverneur Shawinigan possédait déjà de nombreux atouts, mais elle a également su marier à l’hôtellerie traditionnelle une approche inclusive qui séduit autant les Shawiniganais que les visiteurs.

En plein cœur du centre-ville de Shawinigan, une commune qui s’est historiquement développée grâce à l’industrie du bois, des pâtes et papiers et, depuis la fin du 19e siècle, grâce à la production d’électricité dont la Cité de l’Énergie est le flambeau muséal, l’Auberge Gouverneur propose à ses visiteurs un positionnement parfait entre Montréal et Québec, une vue sur la rivière et une capacité d’accueil qui fait d’elle l’hôtesse de plus de 20 congrès par an.

«50% de notre clientèle est corporative et provient de tous les milieux, qu’ils soient industriels ou culturels, confirme la propriétaire de l’hôtel Sonia Tremblay. Et nous sommes très visités en saison estivale par de la clientèle touristique.»
 
S’intégrer dans sa communauté

Sonia Tremblay, aussi propriétaire de l’hôtel boutique Le Vincent à Québec et dotée d’une longue expérience dans le domaine de l’hôtellerie, a eu une idée de génie quand elle a procédé à partir de 2015 à une série de transformations qui ont nécessité un investissement majeur.

Si d’autres se seraient contentés de rénover les suites ou le hall d’entrée de leur établissement, l’hôtelière avait une autre approche en tête: «Nous recevions souvent des appels de gens du coin qui nous demandaient si nos installations et notre restaurant étaient accessibles uniquement aux clients qui réservaient une nuitée à l’Auberge. Alors j’ai voulu changer l’image que notre hôtel projetait.»
 
*Image issue de l'article original