· Divers

5 faits que vous ignorez sur le métier de propriétaire d’une PME en tourisme

Angèle Vermette représente l’exemple parfait (et rarissime) de parcours professionnel linéaire dans l’industrie touristique. Elle a terminé son DEC en gestion touristique, à l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec, en réalisant un stage chez Guidatour à l’hiver 2008. Depuis lors, elle a occupé plusieurs postes-clés, dont aux opérations, en comptabilité et en gestion, avant de devenir propriétaire de l’entreprise en janvier dernier.

Guidatour, une agence de service de personnel touristique, représente l’entreprise incontournable pour découvrir Montréal. Ses 80 guides professionnels et 25 comédiens historiques proposent des visites à pied, à vélo, en véhicule ou en autobus… dans 21 langues.

1) Difficile de décrocher !

Comme bien des entrepreneurs, ma vie était plus simple lorsque j’étais seulement employée. Ma journée de travail se terminait… à la fin de ma journée de travail. Aujourd’hui, mon entreprise me suit partout, ou presque. Lorsque survient un souci ou que je crée un nouveau projet, j’en parle le soir ou les fins de semaine avec mon conjoint. Ding ding ! Tiens, je viens de recevoir un courriel à 22 h. Et si c’était urgent ?

Je dis toujours que Guidatour est mon 3e bébé, une entité à part entière dans la famille. Tout comme mes deux filles, mon entreprise a besoin de beaucoup d’amour et d’attention.

2) Pas besoin d’être millionnaire pour posséder son entreprise

J’ai toujours cru qu’il fallait avoir beaucoup d’argent pour démarrer ou acheter une entreprise. Eh non ! Cela demande certes un investissement financier, mais cela nécessite surtout beaucoup d’énergie et un excellent réseau de contacts. Ce dernier élément représentait ma grande lacune. Comme le processus de transfert d’entreprise a duré deux ans, Louise Hébert, la fondatrice de Guidatour, et moi avons travaillé cet aspect. Je la suivais dans presque tous ses déplacements et elle me présentait à tous ses contacts. C’est pourquoi, au moment de me transmettre le flambeau, tout s’est très bien déroulé.

3) Je n’ai jamais rêvé de devenir entrepreneure

Je n’ai jamais été carriériste. Pour moi, le plus important a toujours été d’avoir du plaisir au boulot… et c’est toujours le cas, d’ailleurs. Lorsque Mme Hébert m’a proposé de prendre la relève de Guidatour, ç’a été toute une surprise ! Devant cette offre inattendue, j’ai pris le temps de peser le pour et le contre avant de me jeter à l’eau. Après tout, l’entreprenariat n’avait jamais fait partie de mon plan de match.

4) Des moments de liberté, c’est possible

En haute saison, le bureau est ouvert du lundi au samedi, alors qu’il l’est seulement en semaine en basse saison. Comme une demande peut surgir à tout moment, il y a toujours quelqu’un disponible pour répondre au cellulaire de garde. Nous sommes tous responsables à tour de rôle. Bien sûr, je suis toujours disponible pour répondre aux questions ou prendre une décision en cas de dilemme.

Je suis heureuse de pouvoir compter sur une équipe de 7 personnes dévouées et solides qui peuvent gérer le bureau en mon absence. Ainsi, je peux participer à des foires touristiques en toute quiétude… et même partir en voyage pendant l’hiver !

5) La clé d’une équipe fidèle

Plus de la moitié des perles qui forment mon équipe détiennent entre 2 et 8 ans d’expérience chez Guidatour. C’est énorme dans l’industrie touristique ! Toutefois, je travaille fort pour garder mon collier de perles intact. Oui, nous travaillons tous très fort, mais le plaisir est toujours au rendez-vous. Nous éprouvons beaucoup de gratitude envers le travail des autres et, surtout, nous nous donnons le droit à l’erreur. Personne n’est parfait, moi y compris.

J’aime aussi rendre agréable notre environnement de travail. C’est pourquoi en avril dernier, à l’insu de tous, je suis allée au bureau une fin de semaine pour repeindre la salle commune et changer le décor. Résultat : un effet « wow » le lundi matin pour tous !

Myriam Bérubé

Notre blogueuse Hotelleriejobs, Myriam Bérubé, conseillère en communication et rédactrice, collabore avec les chefs d'entreprise afin d'améliorer la circulation de l'information à l'intérieur de leur organisation. Reconnaissance au travail, courriel efficace, réunion mobilisatrice… voilà ses principaux champs d’intérêt. Dans ses temps libres, elle jardine, lit des romans policiers, découvre de nouvelles recettes à tester et, par-dessus tout, passe du temps de qualité avec sa petite tornade de 6 ans.