· Hôtellerie

Le Royal William sur le point d’être vendu

L’hôtel Royal William est sur le point d’être vendu à un homme d’affaires de Sept-Îles, Simon Dubé, qui entend poursuivre la mission hôtelière.
Bien que la transaction sera finalisée devant le notaire aujourd’hui, «Le Journal de Québec» a appris que l’hôtel de 44 chambres du boulevard Charest Est, fermé depuis trois mois, rouvrira au cours des prochains jours.

C’est l’homme d’affaires Simon Dubé, déjà propriétaire de deux hôtels et de plusieurs immeubles à logements, tous situés à Sept-Îles, qui fera l’acquisition du Royal William.

Même si les lots avaient été subdivisés sur papier seulement, le projet de condominiums envisagé dans l’immeuble a été abandonné en cours de route.

Embauches en cours

«Ça fait des années que je veux investir à Québec, car j’aime la ville et je cherchais la possibilité de diversifier mon portefeuille immobilier. On vit une période plus creuse à Sept-Îles à l’heure actuelle due à l’économie du fer et du marché dans le Nord», a mentionné M. Dubé.

En savoir plus | tvanouvelles.ca