· Divers

10 gestes à poser pour devenir un bon communicateur

Chef d’entreprise et gestionnaire, je m’adresse à vous aujourd’hui. On voit souvent des articles qui abordent le sujet du gestionnaire leader. En effet, tous les gestionnaires ne sont pas leaders, tout comme les leaders ne sont pas tous gestionnaires.

Pour qu’une entreprise obtienne du succès, elle a nécessairement besoin de leaders. Et pour devenir un bon leader, vous devez posséder d’excellentes aptitudes communicationnelles. Voici donc 10 gestes à poser pour devenir un bon communicateur.

1. Réfléchir avant de parler
Une évidence, vous me direz ? Pas pour tout le monde, malheureusement. Avant de parler, assurez-vous d’avoir toutes les cartes en mains. Posez-vous les bonnes questions :

- Quelles sont les causes du problème ?
- Qu’est-ce que je veux dire vraiment ?
- Qu’est-ce qui pourrait expliquer l’attitude des membres de mon équipe ?

2. Définir un objectif
Pour transmettre un message clair, votre objectif doit l’être également. C’est pourquoi avant de parler à quelqu’un ou d’envoyer un courriel, vous devez être certain de votre but: exposer l’objet d’une plainte et trouver une solution, annoncer une décision, persuader une personne d’adopter un comportement…

3. Choisir le bon moment pour communiquer
Si vous savez que la moitié de votre équipe est de mauvaise humeur le lundi matin, attendez donc un peu avant de leur parler de l’idée de génie que vous avez eue pendant la fin de semaine. Vous connaissez votre personnel. Vous connaissez votre contexte organisationnel. À vous de choisir le meilleur moment pour communiquer.


4. Prendre en compte l’opinion des autres

Vous avez une mauvaise nouvelle à annoncer. Avant de la communiquer à toute votre équipe, vous pouvez rencontrer un employé de confiance et lui demander : « Toi, comment tu t’y prendrais ? Comment penses-tu que les autres vont réagir ? »
De plus, avant d’envoyer un courriel à l’ensemble de l’organisation, faites-le lire à votre adjoint ou adjointe. Ses commentaires vous permettront de bonifier votre message.


5. Porter attention au non-verbal

Le ton de la voix, l’expression faciale, la posture et le contact visuel représentent des éléments à considérer au cours d’un échange. Les signes non verbaux en disent long sur l’état d’esprit et le degré de réceptivité de votre ou vos interlocuteurs.

« Le langage du corps renforce ordinairement le poids des mots, mais il arrive aussi que le sous- texte contredise le texte. » - Philippe Turchet, dans La synergologie : pour comprendre son interlocuteur à travers sa gestuelle

6. Cibler les bons destinataires
Je reçois de nombreux courriels chaque jour. Vous aussi. Les membres de votre équipe aussi. Alors attention à la « copie conformite aigüe », c’est-à- dire qu’avant de mettre quelqu’un en copie conforme, il faut s’assurer qu’il soit directement touché par votre message.

Le même principe s’applique aux rencontres. Assurez-vous que toutes les personnes que vous convoquez à une réunion sont concernées par le sujet. Cela évitera bien des pertes de temps et des frustrations.

7. Demander de la rétroaction
On gagne toujours à poser des questions. Est-ce que mon message était clair ? Non. Alors vite, dépêchez-vous d’envoyer un courriel afin d’apporter les précisions nécessaires. Cela vous évitera d’en recevoir 25... ou plus.
Demander de la rétroaction sur vos communications vous permettra de vous améliorer en tant que communicateur. Bien sûr, se faire challenger demande une bonne dose de confiance en soi et d’humilité.

8. Donner de la rétroaction rapidement
Un représentant commercial a travaillé d’arrache-pied et a réussi à signer un gros contrat ?
Soulignez ses efforts et sa réussite sans tarder. Un employé dérange tout le monde avec ses farces au goût douteux ? Réglez la situation sur-le- champ avant qu’elle ne dégénère.

9. Être cohérent
Comme dirait mon père : « Les bottines doivent suivre les babines ». Vos gestes doivent toujours être cohérents avec votre mission, vos valeurs et vos objectifs. C’est une question de crédibilité et de leadership.

10. Demeurer à l’écoute
Si la nature nous a dotés de deux yeux, de deux oreilles et d’une seule bouche, c’est qu’il y a une raison. Observez les gens autour de vous et soyez à l’écoute.


Myriam Bérubé

Notre blogueuse Hotelleriejobs, Myriam Bérubé, conseillère en communication et rédactrice, collabore avec les chefs d'entreprise afin d'améliorer la circulation de l'information à l'intérieur de leur organisation. Reconnaissance au travail, courriel efficace, réunion mobilisatrice… voilà ses principaux champs d’intérêt. Dans ses temps libres, elle jardine, lit des romans policiers, découvre de nouvelles recettes à tester et, par-dessus tout, passe du temps de qualité avec sa petite tornade de 6 ans.