· Divers

Transat lancera sa propre chaîne hôtelière

Transat lancera et développera sa propre chaîne hôtelière et embauchera incessamment un président pour diriger cette division. Pour financer le démarrage, le groupe revendra sa participation de 35% dans Ocean Hotels à son partenaire H10 Hotels pour la somme de 150,5 millions de dollars US, soit 190 millions $ Can. Combinée au produit de la vente, l’automne dernier, des activités «voyagistes» en Europe, cette somme permettra donc de constituer un capital de départ de l’ordre de 283 millions $ Can. pour développer le nouveau pôle hôtelier.

«La détention d’une part minoritaire d’Ocean Hotels a été une expérience enrichissante, autant sur le plan économique que stratégique. Elle nous a permis de développer une expertise et de meilleures connaissances du milieu hôtelier. Mais ce type de participation ne constitue plus une utilisation efficiente de notre capital au moment d’investir davantage dans ce secteur », a déclaré Jean-Marc Eustache, président et chef de la direction de Transat. « Nous voulons être maîtres de notre destinée. Cette transaction nous offre le tremplin idéal pour constituer une chaîne hôtelière à notre image. Notre pôle hôtelier prendra forme dans un avenir rapproché, notamment avec l’embauche d’un président pour cette division. Nous sommes très enthousiastes à l’idée de poursuivre cette initiative prioritaire pour l’entreprise.»

L’entente signée avec H10 Hotels porte sur un montant de 150,5 millions $ US, alors que la valeur au livre de la participation de Transat était évaluée à 109,1 millions $ US, le 30 avril dernier. Ocean Hotels déployait huit établissements pour un total de 1 900 chambres (1 600 en propriété propre et 300 en gestion) au Mexique, à Cuba et en République dominicaine. L’entreprise était également propriétaire de terrains en Jamaïque et en République dominicaine. Rappelons qu’en octobre dernier, le groupe avait revendu ses activités voyagistes en France et en Grèce pour la somme de 63,4, millions d’euros, soit 93 millions $ Can.

Combien d’hôtels et combien de chambres le nouveau pôle hôtelier comptera-t-il ? La directrice des communications, Odette Trottier, répondait : «Nous avons un plan de départ, qui prévoit la constitution d’en ensemble d’une dizaine d’établissements détenus en propre ou en gestion dans les principales destinations des Caraïbes et du Mexique, au cours des prochaines années.» Elle tenait également à préciser que la vente des activités voyagistes en Europe n’avait rien changé aux programmes transatlantiques de Transat. «Nous avons encore des équipes commerciales, là-bas, qui s’occupent de vendre nos sièges d’avions comme par le passé.»

En savoir plus | paxnouvelles.com