· Divers

Comment survivre à sa première journée au travail

Votre première journée dans un nouvel emploi est un peu comme votre première journée à l’école : pleine de promesses, d’anticipation et d’excitation.

Mais, parfois, tout peut aller très mal.

Prenons l’exemple d’un apprenti plombier anonyme dont l’histoire a paru en 2007 dans un article du Mail Online. En effectuant des travaux de brasage à l’intérieur d’une résidence de 10 millions de dollars, dans le cadre d’un projet majeur de rénovation, la recrue a mis le feu accidentellement à de l’isolant en polystyrène avec sa lampe à souder. La résidence a été la proie des flammes très rapidement. Un voisin a déclaré : « J’ai entendu dire qu’il s’agissait d’un adolescent dont c’était la première journée de travail. C’est vraiment malheureux pour ce pauvre gars. »

Nous voulons tous commencer du bon pied dans un nouvel emploi, mais nous sommes tous humains. En conséquence, les chances de connaître quelques difficultés la première journée sont assez élevées.

Il n’y aura peut-être personne sur place pour vous enseigner la bonne méthode de travail. Ou, après avoir souri sans arrêt pendant les entrevues, votre patron pose maintenant sur vous un regard désapprobateur en permanence. Ou peut-être que ces avantages incroyables dont vous avez reçu la promesse, mais non l’information détaillée, sont aussi concurrentiels qu’un kart au Grand Prix.

Ne vous découragez pas, cela pourrait être pire. Prenez le cas du pauvre Joe Gallup, un mineur de 24 ans. Selon le New York Daily News, il a quitté New York récemment pour commencer une nouvelle vie et un nouvel emploi dans l’Ouest. « J’ai mis tout ce que je possède dans ma voiture et j’ai conduit jusqu’ici » a déclaré M. Gallup du Montana. « Le voyage a duré trois jours. J’ai pris deux heures pour me rendre au travail et deux autres pour revenir à la maison, après un quart de dix heures. » Par malchance, le premier quart de travail de Joe a aussi été son dernier. Son nouvel employeur avait décidé de mettre à pied 500 travailleurs cette même journée.

En supposant que, contrairement à M. Gallop, vous réussissez à conserver votre emploi, quelles sont les meilleures stratégies pour surmonter un mauvais départ?

Stratégies de survie

En premier lieu, et c’est ce qui est le plus important, ne paniquez pas! Il est possible de s’en sortir. En outre, faire face à l’adversité la première journée vous donne une occasion de montrer vos capacités!

Adapter son attitude. C’est payant de faire preuve de flexibilité en étant confronté à des surprises, particulièrement dans un nouvel emploi. Comme votre nouveau lieu de travail ne sera pas exactement comme l’ancien, apprenez à attraper les balles courbes qui vont inévitablement venir dans votre direction.

Clarifier les zones grises. Si les attentes de votre patron diffèrent des vôtres ou si vous ne savez tout simplement pas ce que vous devez faire, c’est le moment idéal pour en parler. Éviter la question est une garantie de frustration.

Faire preuve de débrouillardise. Si vous avez besoin de formation ou d’aide supplémentaire, que ce soit pour les procédures de l’entreprise, les logiciels ou tout autre chose, trouvez les personnes-ressources. Demandez-leur un cours accéléré ou un peu plus d’encadrement. Elles seront probablement heureuses et fières de vous aider.

Prendre l’initiative. Si vous n’avez pas suffisamment de travail pour vous occuper au départ, profitez de la situation. Mettez-vous rapidement en vitesse de croisière en examinant les projets de l’équipe et en vous renseignant sur les derniers événements. Obtenez des points de scout en demandant du travail ou en offrant vos services pour aider des collègues.

Ne jamais oublier sa motivation. Vous avez accepté cet emploi pour une raison. Pensez à ce qui vous a encouragé à poser votre candidature. Votre concentration sur les aspects positifs de l’emploi vous permettra de surmonter les côtés négatifs.

En savoir plus | monster.ca