· Divers

Le party de Noël – Quelles sont les obligations de l’employeur?

Nous sommes un vendredi au mois de décembre. Les employés de Troublefête inc. sont excités, car ce soir, c’est leur party de Noël. La direction de la compagnie s’est assurée d’organiser une soirée haute en couleurs afin de remercier les membres du personnel pour leurs efforts soutenus au cours des derniers mois. Au menu : cocktail, souper et soirée dansante.

Vers 18 h, les employés arrivent au restaurant Hola qui a été réservé pour la fête. Le champagne coule déjà à flots et les collègues de travail sont manifestement très heureux.


La soirée est maintenant bien amorcée. Antoine aperçoit sa collègue Annie près du bar et décide d’aller lui parler. Depuis quelques mois, il est tombé amoureux d’elle et aimerait bien profiter de la soirée pour le lui dire. Antoine salue Annie, lui offre un verre, passe sa main autour de sa taille, puis lui tapote une fesse. Mal à l’aise, Annie rit nerveusement et fait un geste afin de se dégager du bras d’Antoine. Croyant avoir été mal compris, Antoine dit à Annie à quel point il la trouve magnifique ce soir et qu’il aimerait l’embrasser. En se penchant vers elle, il reçoit une gifle au visage.


La situation ne passe pas inaperçue et Benoît intervient pour venir en aide à sa collègue Annie. Une bousculade éclate entre Antoine et Benoît. Ce dernier pousse Antoine qui perd pied et tombe sur le bar, fracassant au passage une vitre de même que des bouteilles d’alcool et des verres à vin.


Francine, la directrice des Ressources humaines de Troublefête inc., intervient rapidement afin de séparer les protagonistes et décide de mettre fin à la fête.


Chloé, une employée de la compagnie, offre d’aider à nettoyer les dégâts causés par la bousculade. Malheureusement, elle glisse sur le plancher couvert d’alcool et se blesse en tombant lourdement sur le sol. La blessure laisse présager une fracture de la hanche si bien que les secours sont appelés et Chloé part en ambulance en direction de l’hôpital.

La soirée est un désastre. « Que pourrait-il arriver encore? », se demande Francine. Heureusement, pense-t-elle, tout le monde est en train de quitter la fête et il ne peut plus rien arriver…


Daniel, un employé de Troublefête inc., a hâte d’arriver chez lui. Il se rend compte qu’il a trop consommé de champagne et il a la tête qui tourne. Il sait qu’il ne devrait pas prendre sa voiture pour retourner à la maison, mais il constate rapidement qu’il n’a pas d’autres options. Le restaurant Hola est situé dans un secteur isolé qui n’est pas desservi par les transports en commun. Il tente d’appeler un taxi, sans succès (les taxis sont très sollicités les vendredis soirs de décembre en raison des nombreux partys de Noël). Son employeur a oublié de prévoir des navettes ou un autre moyen de transport alternatif.


Daniel prend les clés de sa voiture et se dit qu’il conduira lentement et prudemment. Malheureusement, alors qu’il se situe à un coin de rue de chez lui, Daniel évalue mal un virage à gauche et provoque une collision brutale. Daniel a de multiples fractures et le conducteur de l’autre voiture est gravement blessé également. Les deux voitures impliquées dans l’accident sont des pertes totales.

Lundi matin, Francine, directrice des Ressources humaines de Troublefête inc., arrive au bureau. En ouvrant son ordinateur, elle constate qu’elle a reçu les documents suivants :


  • Une plainte de harcèlement déposée par Annie;
  • Une lettre de mise en demeure du restaurant Hola réclamant un montant de 5 000 $ pour les dommages causés par Antoine et Benoît;
  • Une réclamation pour accident de travail déposée par Chloé;
  • Un courriel l’avisant de l’accident de la route dont Daniel a été victime.


Pour en savoir plus  | lkd.ca