· Hôtellerie

L’ABC de la recherche d’emploi sur le Web

Ce n’est un secret pour personne. Lorsque vient le temps d’effectuer une recherche d’emploi, on se tourne inévitablement vers Internet qui s’avère une véritable caverne d’Ali Baba. Il existe une panoplie d’informations en matière de recherche d’emploi et on y a accès rapidement ce qui devient une avenue privilégiée.

Plusieurs sites Web sont également spécialement conçus de manière à fournir de précieux conseils aux candidats, mais aussi aux employeurs qui sont à la recherche de la perle rare. Afficher leurs postes sur Internet afin de combler leurs besoins en main-d’œuvre est devenu un réflexe.

Or, lorsqu’on entre dans cette jungle d’informations, il est possible de perdre ses repères c’est pourquoi nous vous fournissions quelques conseils afin d’économiser temps et énergie, mais surtout pour optimiser votre recherche.

1.    Les types de plateformes d’emploi virtuelles

Il en existe deux. Le premier offre une vitrine aux sites généralistes qui regroupent pratiquement tous les domaines et les professions. Vous devez alors y effectuer une recherche plus pointue, une fois entré, en utilisant les moteurs de recherche et trouver ce qui vous convient.

Le second type de plateforme cible des emplois plus spécialisés destinés à un public cible, une niche particulière. Que ce soit des professions dans les domaines de l’informatique, des ressources humaines, de l’agriculture, etc. Dès que vous entrez sur un de ces sites, vous savez pertinemment que vous trouverez des offres d’emploi reliées à votre champ de compétence.

PETIT TRUC : Vous ne devriez pas allouer plus du tiers de votre temps sur les sites de recherche d’emploi si vous souhaitez être efficace d’où l’importance d’en sélectionner quelques-uns, les plus pertinents à vos yeux.

2.    Cibler son champ d’expertise

Il ne sert à rien de ratisser trop large lorsqu’on effectue une recherche d’emploi d’où l’importance de cibler les entreprises qui sont orientées vers notre champ d’expertise, notre secteur d’activité. Dressez une liste et ensuite naviguez sur leurs sites Internet. Vous pourrez ensuite postuler en ligne si l’une de ces entreprises vous intéresse et ajouter une petite touche personnelle à votre lettre de présentation en fonction des découvertes sur ces sites Web, et ce, à chaque envoi.

3.    Réseaux sociaux

On ne vous apprend rien en vous disant que les recruteurs ont de plus en plus recours aux réseaux sociaux afin de publier et partager leurs offres d’emploi. Il est primordial de mettre à jour vos différents profils et s’il y a désormais un incontournable, c’est bien le réseau professionnel LinkedIn qui est LA RÉFÉRENCE en matière de recherche d’emploi en ligne. N’oubliez pas que vos relations virtuelles constituent un réseau non négligeable lorsque vient le temps de partir à la chasse à l’emploi. Portez attention également aux photos et aux publications que vous diffusez sur les réseaux sociaux et qui peuvent influencer la décision d’un recruteur en votre défaveur. Sachez que ces publications que vous croyez d’un jour peuvent circuler dans le cyberespace pour toujours et refaire surface au moment où vous vous y attendez le moins…

4.    Curriculum vitae

Quand vient le temps de rédiger ou de mettre à jour son curriculum vitae, on souhaite inévitablement qu’il se démarque et sorte du lot. Qu’il ne soit pas trop chargé et lourd à un point tel que le recruteur ne lise pas plus que les deux ou trois premières lignes.

Pour vous aider, il existe une panoplie de sites ou encore de tutoriels qui proposent des modèles de CV gratuits afin de vous inspirer. Si vous optez pour le format virtuel, évitez d’y inscrire des informations personnelles qui pourraient se perte dans le cyberespace et tomber dans les mains d’un indésirable.

L’important est d’adapter votre curriculum vitae à l’offre à laquelle vous répondez. Vos compétences et votre domaine de prédilection doit transparaître dans votre CV alors n’hésitez pas à être créatif et original.