· Hôtellerie

Pandémie dans l’Est-du-Québec: difficile pour les hôteliers

Photo: Unsplash
Photo: Unsplash


Manque de personnel. Désinfection constante des chambres. Mesures strictes de santé et sécurité à suivre. La pandémie apporte son lot de difficultés pour les hôteliers partout à travers la province, notamment dans l’Est-du-Québec. 


En temps normal, plusieurs hôteliers, notamment le groupe Riôtel, font appel à des travailleurs et étudiants étrangers pour combler leur besoin de personnel. Cette année, ceux-ci se font très rares, ce qui cause des difficultés pour les hôtels qui doivent implémenter des mesures de nettoyage strictes. 


Comme cette désinfection prend plus de temps, des hôteliers se voient même obligés de refuser de louer certaines chambres, car ils sont incapables de les nettoyer à temps. Malgré la fermeture de plusieurs services, le manque de personnel se fait tout de même grandement ressentir. 


Plusieurs employés dans d’autres départements doivent même participer au ménage suite à leurs quarts de travail. 


Il s’agit d’un défi auquel tous les hôteliers de la province font face, mais celui-ci est plus difficile en région en raison de la population plus restreinte. De plus, avec les frontières fermées, les Québécois visitent surtout les établissements en région, et les hôteliers ne fournissent pas. 


Une solution?


L’Hostellerie Baie bleue de Carleton-sur-Mer semble avoir trouvé une solution à ce problème. L’établissement se concentre sur les séjours à long terme et offre des promotions aux clients qui font des réservations plus longues. Cela diminue le besoin de désinfecter les chambres trop souvent. 


Par contre, le manque de personnel se fait tout de même ressentir dans d’autres secteurs, notamment en cuisine. Encore une fois, on croit que la PCU pourrait avoir un impact négatif sur le recrutement. 


Pour lire l’article complet de Radio-Canada sur le sujet, cliquez ici.


Laurie Dumas-Ruel

Laurie Dumas-Ruel est la Rédactrice web pour Hotelleriejobs ainsi qu'une auteure de fiction dans ses temps libres. Elle a travaillé en restauration aux côtés de touristes pendant plusieurs années et adore explorer comment les ressources humaines et les industries de l'hôtellerie, de la restauration et du tourisme sont interconnectées.