· Divers

Rédiger un CV pour l'international

Image issue de l'article original
Image issue de l'article original
Ne vous limitez pas à un CV unique si vous souhaitez postuler à l'étranger ! Une seule règle d'or : adapter sa candidature selon le pays visé. 5 astuces pour s'en sortir.
Postuler à l'international nécessite de toujours bien vérifier les règles du pays en matière de rédaction de CV

Règle n° 1 : 2 CV pour 1 candidature
 
Si vous partez dans un pays non anglo-saxon, l’idéal est de rédiger deux CV : l’un dans la langue du pays choisi, l’autre en anglais. S’il s’agit d’un établissement hôtelier ou d’un restaurant français à l’étranger, prévoyez systématiquement un CV en français et l’autre en anglais.  
 
Règle n° 2 : Pensez local !
 
Selon le pays, la présentation des CV varie considérablement. Avant de se lancer, on surfe sur le web pour connaître les us et coutumes locales. Exemple : en Allemagne - où l’on doit dater et signer son CV, on peut détailler son état civil. Une pratique qui ne se fait pas aux États-Unis, où mieux vaut se contenter du strict minimum (nom, prénom, adresse et téléphone). Le pays adore en revanche les références, ces lettres de recommandations d’anciens employeurs. Au Japon, la structure du CV (appelé 'rirekisho') est très définie : écriture à la main, à l’encre noire, structurée en paragraphe prédéfini. Pour un CV britannique, on part sur deux pages, sauf si on est jeune diplômé. Précision et rigueur sont alors la règle.
 
Règle n° 3 : Pas de traduction mot-à-mot
 
Les faux-amis seront votre ennemi. Gare au vocabulaire utilisé quand vous transposez votre CV en langue étrangère.
 
En savoir plus | Welcometothejungle.co