· Restauration

Travailler comme aide-cuisinière : du nouveau chaque jour dans une ambiance géniale !

Laurence Leblanc, 21 ans, est aide-cuisinière depuis 4 ans. Nous lui avons demandé de nous parler de son parcours et de ce qu’elle aime tant de son métier.

Pourquoi cette passion pour le métier d’aide-cuisinière ?

Pour Laurence, l’entraide entre collègues est une partie très agréable du métier : « L’ambiance de travail est vraiment géniale. L’équipe est comme une famille ! »

Même si Laurence n’a pas le contact direct avec les clients, elle a du plaisir à constater leur satisfaction lorsqu’elle apporte aux serveurs les repas qu’elle a préparés dans la section à l’avant de la salle à manger.

Laurence adore le fait qu’elle ait une multitude de tâches à faire. Des tâches simples, certes, mais variées. Et même si la liste de ses tâches quotidiennes demeure sensiblement la même chaque jour, elle peut décider de varier l’ordre dans lequel elle les réalisera.

Quels défis rencontre-t-on lorsqu’on commence dans le métier ?

« Au début, il y a le stress parce que tu ne connais pas encore tout. Mais j’ai été super bien guidée, il y avait toujours quelqu’un avec moi. »

Selon Laurence, quand on devient plus habitué, c’est davantage le plaisir de l’adrénaline que procurent les rushs qui l’emporte. On ne voit pas le temps passer ! Bien sûr, il faut apprendre à gagner de la vitesse, mais ça vient avec l’expérience et le degré de confort que l’on développe avec les différents plats.

En savoir plus | journaldemontreal.com