· Main d’œuvre

Développement des compétences : propulseur de carrière et de motivation

Ne pas avoir accompli d’action digne de mention depuis plusieurs mois. Maîtriser parfaitement toutes ses tâches. Ne plus apprendre dans son travail. Ne plus s’épanouir et se sentir démotivé. C’est ce que vivent plusieurs personnes qui ont atteint un plateau de carrière. Ils plafonnent. Mais comment changer la situation ? L’une des solutions possibles constitue le développement des compétences.

Développement des compétences : mode d’emploi

Vous avez l’impression de ne pas utiliser pleinement votre potentiel et de stagner ? Il est temps que ça change !

Votre employeur ne peut pas deviner votre état d’esprit si vous restez muet. Alors la première chose à faire consiste à discuter avec lui. Parlez-lui de vos aspirations professionnelles, que vous vouliez grimper les échelons (cheminement de carrière vertical) ou changer de département (cheminement de carrière horizontal). Vous pourrez donc connaître les possibilités à court et moyen terme.

Ensuite, vous devrez lister ensemble les compétences que vous possédez et celles nécessaires pour occuper le poste visé. Prenons l’exemple de Maude, réceptionniste dans un hôtel depuis 3 ans, qui souhaite devenir concierge.

Maude détient déjà les compétentes et attitudes suivantes :
  • Aime travailler avec le public ;
  • Possède de l’entregent, du tact et de la diplomatie ;
  • Communique facilement ;
  • Est bilingue.

Pour accéder au poste de concierge, elle devra par contre :
  • Avoir plus confiance en soi ;
  • Agrandir son réseau de contacts afin de répondre aux besoins de la clientèle (attraits touristiques, événements, services offerts à proximité…) ;
  • Apprendre les rudiments d’une troisième langue.

La dernière étape consiste à concevoir et à mettre en œuvre un plan d’action dans lequel vous définirez les actions à entreprendre pour développer les compétences manquantes. Dans le cas de Maude, il pourrait s’agir entre autres de lire des livres sur la confiance en soi, d’être jumelée quelques heures par semaine à un concierge d’expérience qui lui apprendra les ficelles du métier et de suivre des cours d’allemand, d’espagnol ou de japonais, par exemple.

Lorsque tout le monde est gagnant

Le développement des compétences n’engendre que des retombées positives, que ce soit pour l’employé ou l’entreprise. Pour l’employé, il :
  • Accroît le sentiment de compétence ;
  • Favorise l’estime de soi ;
  • Augmente la motivation et le sentiment d’appartenance.

Du côté de l’employeur qui favorise le développement des compétences, l’entreprise est tout aussi gagnante puisque cette pratique :
  • Permet d’utiliser le plein potentiel des membres de l’organisation ;
  • Augmente la productivité des travailleurs ;
  • Diminue le taux de roulement et l’absentéisme ;
  • Favorise la fidélisation du personnel ;
  • Contribue à la bonne réputation de l’entreprise en tant qu’employeur de choix.

Que vous dirigiez ou travailliez dans une très petite ou grande entreprise, le développement des compétences est à la portée de tous. C’est une pratique gagnant-gagnant !

Myriam Bérubé

Notre blogueuse Hotelleriejobs, Myriam Bérubé, conseillère en communication et rédactrice, collabore avec les chefs d'entreprise afin d'améliorer la circulation de l'information à l'intérieur de leur organisation. Reconnaissance au travail, courriel efficace, réunion mobilisatrice… voilà ses principaux champs d’intérêt. Dans ses temps libres, elle jardine, lit des romans policiers, découvre de nouvelles recettes à tester et, par-dessus tout, passe du temps de qualité avec sa petite tornade de 6 ans.