· Portrait

Découvrez Isabelle Girard, directrice générale du Conseil québécois des ressources humaines en tourisme

Je ne vous apprends rien en vous disant que l’attractivité et la fidélisation du personnel constituent un enjeu majeur dans l’industrie du tourisme. Vous serez donc heureux de découvrir le parcours d’Isabelle Girard, directrice générale du Conseil québécois des ressources humaines en tourisme. Une femme et une organisation qui ont à cœur votre performance !


Isabelle, d’où vient votre passion pour le tourisme ? 


Ma famille a exploité des restaurants pendant de nombreuses années, alors cela fait partie de mon ADN. Mes parents avaient bon espoir que je prendrais la relève… J’ai plutôt décroché un baccalauréat en gestion et interventions touristiques. Après mes études, j’ai travaillé pendant 7 ans en développement touristique dans la région de Sherbrooke.

C’est en 1996 que j’ai fait mon arrivée au Conseil québécois des ressources humaines en tourisme, d’abord en tant que coordonnatrice du programme jeunesse, puis chargée de clientèle, où je faisais le lien avec les régions du Québec. C’est aussi à cette époque que j’ai entrepris une maîtrise en gestion de la formation.


Vous avez fait un petit crochet chez Loto-Québec, je crois ?


En effet. Dans le cadre de ma maîtrise, j’ai suivi plusieurs cours en lien avec le développement organisationnel. Ce volet m’interpellait beaucoup. Puis, une occasion s’est présentée. Je n’avais jamais travaillé au sein d’une grande entreprise et en plus, un énorme projet sur lequel j’avais travaillé pendant 3 ans venait de se terminer. Le timing parfait pour relever un nouveau défi !

Je me suis jointe à une nouvelle direction dynamique à titre de conseillère en développement organisationnel. Sept ans passés en un éclair où j’ai eu la chance de contribuer à trois projets stratégiques.

Puis, le poste de directrice générale s’est libéré au Conseil québécois des ressources humaines en tourisme. J’avoue que j’ai hésité : est-ce que je demeurais professionnelle ou j’étais prête à devenir gestionnaire ? Mon amour pour l’industrie touristique a supplanté toutes mes préoccupations.

J’occupe donc ce poste depuis 2011.


Expliquez-nous le rôle du Conseil dans l’industrie touristique.


Le Conseil existe depuis 23 ans. Les 6 membres de l’équipe travaillent d’arrache-pied afin de bien comprendre les enjeux relatifs à la main-d’œuvre dans l’industrie touristique. C’est grâce à cette compréhension globale que nous pouvons proposer des stratégies en lien, notamment, avec l’attractivité, la fidélisation du personnel et le développement des compétences.

À titre de directrice générale, je m’occupe entre autres de développer des partenariats et de rechercher du financement. Je travaille surtout en mode concertation avec nos partenaires, c’est-à-dire les associations : l’Alliance de l’industrie touristique du Québec, l’Association des restaurateurs du Québec ou la Société des attractions touristiques du Québec, par exemple.

Les associations représentent des relayeurs inestimables. Elles nous informent des défis et enjeux auxquels font face leurs membres. C’est à partir de ces informations que nous travaillons et que nous leur proposons des stratégies qui répondent à leurs besoins. Par la suite, elles mettent en œuvre les stratégies retenues auprès de leurs membres. Le partenariat : voilà la clé de notre succès !

C’est incroyable de constater à quel point les associations sont dynamiques et actives. Elles ont réellement à cœur le bien-être des entrepreneurs et des travailleurs de l’industrie. Quand tu as une petite entreprise et que tes ressources en RH sont limitées, voire inexistantes, c’est difficile à gérer. Le Conseil, est là pour les aider, à sa façon.


Qu’est-ce qui vous passionne dans l’industrie touristique ?


Tout me passionne dans le milieu. Mais ce qui m’anime le plus, c’est de voir que les gens ont le cœur sur la main. Même si le service à la clientèle s’est complexifié au cours des dernières années, parce que les exigences de la clientèle sont de plus en plus élevées, tout le monde (à quelques exceptions près !) travaille dans le plaisir et avec enthousiasme.


Les défis sont énormes et les entrepreneurs doivent se renouveler sans cesser et savoir s’adapter. Ils n’ont pas peur de foncer, de tenter de nouvelles expériences, de faire les choses différemment.


J’aime cette industrie et j’y crois profondément.

Myriam Bérubé

Notre blogueuse Hotelleriejobs, Myriam Bérubé, conseillère en communication et rédactrice, collabore avec les chefs d'entreprise afin d'améliorer la circulation de l'information à l'intérieur de leur organisation. Reconnaissance au travail, courriel efficace, réunion mobilisatrice… voilà ses principaux champs d’intérêt. Dans ses temps libres, elle jardine, lit des romans policiers, découvre de nouvelles recettes à tester et, par-dessus tout, passe du temps de qualité avec sa petite tornade de 6 ans.