· Divers

Choisir le bon régime de retraite pour votre PME

D’ici le 31 décembre 2017, les petites entreprises de 10 à 19 employés devront se conformer à la règlementation qui les oblige à offrir un régime d’épargne-retraite à leurs employés.

Être à la tête d’une PME, c’est s’occuper de tout, 24 heures sur 24. Cette nouvelle demande de conformité amène donc les employeurs à faire face à un certain fardeau administratif supplémentaire s’ajoutant à leur charge de travail. Malgré cette perception, cette loi amène son lot de points positifs tels que l’opportunité d’offrir, aux travailleurs du Québec, une façon d’épargner en vue de la retraite.

Afin d’aider les employeurs à faire face à cette nouvelle norme, le Fonds offre le REER+ par retenu sur le salaire, une alternative au RVER permettant aux entreprises d’opter pour une solution clé en main. Le REER+ du Fonds de solidarité FTQ apporte une gestion simple et rapide en plus de vous exempter de mettre en place un RVER.

Quant à l’employé, s’il choisit de cotiser au REER+ du  Fonds, il bénéficiera d’un crédit d’impôt de 30 %* supplémentaire sur sa cotisation, mais aussi sur celle de son employeur.

La cotisation au REER+ par retenue sur le salaire est la manière la plus facile d’épargner. L’employé doit simplement fixer le montant des retenues qui se feront de manière automatique. De plus, il peut décider à tout moment d’interrompre ou de modifier les retenues.

« Nous avons créé un produit facile à mettre en place pour les entreprises et très peu coûteux afin que son établissement soit réellement avantageux pour les employeurs », explique Patrick Schumann, vice-président marketing, marché de l’épargne et campagnes au Fonds de solidarité FTQ, le plus grand réseau d’investissement en capital de développement de la province.

«Avec le crédit d’impôt supplémentaire de 30%,  le REER+ est destiné à encourager les employés à planifier leur retraite. En effet, une contribution de 100$ par paie revient vraiment à 41,50$ ** à l’employé », poursuit M. Schumann.

La simplicité et l’épargne comptent beaucoup pour les entreprises qui évaluent les diverses options de régimes de retraite, mais un autre facteur important à considérer est la rétention des employés.

Ceux-ci examinent en effet souvent le régime de retraite et les avantages sociaux offerts par une entreprise lorsqu’ils comparent les offres d’emploi.  Et comme toutes doivent maintenant offrir un régime d’épargne-retraite, ce sont celles qui proposeront la meilleure solution qui disposeront d’un avantage concurrentiel.

« L’une des façons qu’ont les entreprises de retenir les bons employés consiste à offrir un régime de retraite (et) à contribuer également au programme », raconte M. Schumann. « Plus tôt vous commencez à penser à épargner, mieux vous serez préparé. »

Cela ne signifie pas que le REER+ du Fonds convient à tout le monde. Mais dans l’ensemble, cette alternative offre plus d’avantages que le REER standard qu’une entreprise peut obtenir auprès d’une institution financière.

Si vous désirez en apprendre davantage sur la solution REER+ du Fonds de solidarité FTQ, nous vous invitons à visiter le https://employeur.fondsftq.com/rver.

* Les crédits d'impôt accordés aux actionnaires du Fonds de solidarité FTQ sont de 15 % au Québec et de 15 % au fédéral. Ils sont limités à 1 500 $ par année fiscale, ce qui correspond à l’achat d’actions du Fonds de solidarité FTQ d’un montant de 5 000 $. Veuillez lire le prospectus avant d’acheter des actions du Fonds de solidarité FTQ. Vous pouvez vous procurer un exemplaire du prospectus sur le site Web fondsftq.com, auprès d’un responsable local ou aux bureaux du Fonds de solidarité FTQ. Les actions du Fonds de solidarité FTQ ne sont pas garanties, leur valeur fluctue et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement dans l’avenir.

** Exemple basé sur l’année d’imposition 2017, pour une personne avec un revenu annuel imposable de 16 000 $ à 42 705 $, ayant un taux d’imposition marginal de 28,5 %. Les montants calculés sont des estimations qui peuvent varier selon votre situation fiscale.