· Divers

Télétravail et la conciliation travail-famille, un défi de taille!

Photo: Unsplash
Photo: Unsplash

Au mois de mars 2020, le Québec a été mis sur pause. Avant cet arrêt drastique, pour les parents, c’était la course matinale entre le petit déjeuner, les boîtes à lunch et le départ à l’école. Défi supplémentaire : ne pas arriver en retard au travail! Au retour, c’était la course entre le souper, les devoirs, etc. 

Du jour au lendemain, plusieurs travailleurs ont dû s’adapter à une nouvelle réalité, soit celle du télétravail. Avec les enfants à la maison, le défi est de taille! Voici donc quelques trucs et astuces pour mieux organiser son quotidien.

Soyons réalistes : la gestion de la dynamique familiale donne le ton à vos journées. Plus les enfants sont jeunes, plus la conciliation travail-famille est ardue. C’est pourquoi certains spécialistes recommandent de commencer la journée avec une liste de tâches prioritaires et de répartir celles-ci sur des périodes de travail de courte durée (une à deux heures) à différents moments de la journée. 

Comment s’en sortir?

Quand les enfants dorment, les parents dansent

Vous pourriez par exemple mettre à profit la période de la sieste et en profiter pour faire avancer vos dossiers et répondre aux demandes urgentes. Même si la liste des tâches n’est pas terminée au terme de votre période de travail, laissez-vous une note afin que vous puissiez reprendre au même endroit lors de la reprise du  travail. Vous aurez ainsi l’occasion de répondre aux besoins des enfants tout en continuant de travailler. Profitez de ces moments pour optimiser le temps de jeu avec eux. 

Il est aussi recommandé de varier les modes de communication. Sans perdre vos enfants de vue, vous pourriez opter pour passer un coup de fil plutôt qu’un long et fastidieux courriel. Vous diminuerez les chances d’un malentendu ou d’une mauvaise interprétation. Après tout, parler à une personne à l’extérieur du nid familial sera fort probablement bénéfique pour votre moral. 

Petits perroquets iront loin

Une autre astuce : encouragez vos enfants à «travailler» sur leurs devoirs en même temps que vous. Parfois, les enfants ressentent une certaine fierté à imiter leurs parents. Entre vos périodes de travail, encouragez-les également à participer aux tâches ménagères ou à faire la cuisine. Mine de rien, les enfants développeront de nouvelles aptitudes. Par exemple, la cuisine nécessite des notions de chimie et de mathématiques, tandis que les tâches ménagères augmentent le niveau de responsabilisation. 

Un dernier truc: incitez vos enfants à des jeux calmes après une période active. Vous aurez l’occasion d’initier vos enfants à des périodes de relaxation, comme le yoga ou la méditation.

Bonne continuation!


Émilie Lepage - Blogueuse Hotelleriejobs

 « Du plus loin que je me souvienne, j'ai toujours aimé les secteurs de la restauration, de l'hôtellerie et du tourisme. Très jeune, j'ai été initié au monde de la restauration, mon père étant cuisinier et ma mère pâtissière. Malgré mon amour de la restauration, je me suis dirigée vers une carrière en tant que conseillère en emploi et en ressources humaines. Toujours prête à aider quelqu'un, je n'hésite pas à partager mes connaissances et conseiller les gens. »