· Divers

5 conseils pour que votre patron vous aime

Vous commencez un nouvel emploi ? Vous avez la désagréable impression que vos supérieurs ne reconnaissent pas votre vraie valeur ? Voici 5 trucs pour que votre patron·ne apprenne à vous connaître… et à vous aimer !


1.     Écoutez ce qu’il ou elle a à dire
Peut-être que les méthodes, les outils, les philosophies d’entreprises que vous avez appris à l’école ou dans votre milieu de travail par le passé diffèrent de ceux adoptés par votre patron·ne actuel·le. Mais peut-être aussi que d’excellentes raisons justifient ces choix. Avant de critiquer, commencez par écouter ce qu’on vous propose et posez des questions. Votre patron·ne appréciera votre ouverture et votre volonté d’apprendre et de vous intégrer.


2.    Laissez tomber les apparences
L’entrevue est derrière vous, vous êtes officiellement en poste dans vos nouvelles fonctions… alors pourquoi continuer d’essayer de vous vendre, de vous prouver ? Pour que votre patron·ne vous aime, laissez-lui ou elle la chance de vous connaître dans toute votre authenticité. Utilisez l’humour pour parler ouvertement de vos failles comme de vos réussites, soyez humble et surtout, soyez vrai.

   
3.    Ayez confiance
Il arrive que ce soit le patron ou la patronne qui soit lent·e à s’ouvrir. Certaines personnes mettent plus de temps à se familiariser avec de nouveaux individus ou s’imposent des barrières pour conserver leur autorité. Si vous vous trouvez dans cette situation, restez confiant·e. Une attitude positive et détendue vous permettra non seulement de mieux gérer vos émotions au travail, mais incitera également votre patron·ne à vous estimer davantage, à se rapprocher de vous et à déconstruire ses mécanismes de défense.


4.    Prenez des initiatives
Pour que votre patron·ne (et vos collègues) vous apprécient, prenez l’habitude d’analysez vous-mêmes ce qui doit être fait et prenez des initiatives qui sortent de votre stricte liste de tâches. Si vous n’êtes pas tout à fait certain·e de faire la bonne chose ou de la bonne façon, assurez-vous-en auprès d’une personne-ressource, puis passez à l’action. Un·e employé·e efficace et travaillant·e finit toujours par être récompensé·e.


5.    Motivez les troupes
Le moral de l’équipe est bas ? L’ambiance est tendue ? Invitez votre patron·ne et vos collègues à prendre un verre après le travail ou organisez une activité de groupe ou un lac à l’épaule. L’agenda ne le permet pas ? Laissez des mots d’encouragement dans la salle d’employé·e·s, soulignez les bons coups des uns et des autres et dédramatisez les situations lorsque possible. En un rien de temps, vous serez perçu·e comme le ou la leader positif·ve que vous êtes et votre patron·ne n’aura que de bons mots à dire à votre sujet.



Marilyne Busque-Dubois

Diplômée au baccalauréat en littérature, rédactrice, réviseure et traductrice pour une foule d’entreprises variées, Marilyne Busque-Dubois est aussi poète, dramaturge et animatrice d’ateliers de création littéraire dans les régions de Québec et de Charlevoix. Avant de se lancer à temps plein dans l’écriture, l’auteure a travaillé plus de huit ans dans différents établissements en tant que serveuse et se fait aujourd’hui un plaisir de retourner fouiller dans cet univers pour le blogue d’Hotelleriejobs.com.