· Divers

Générations X, Y et Z : se comprendre pour mieux collaborer

Rien de nouveau sous le soleil : chaque nouvelle génération cherche à rejeter l’héritage des générations précédentes. C’est pourquoi la rencontre de plusieurs générations provoque souvent des divisions, des tensions en milieu de travail. Et si on essayait de se comprendre, d’apprendre des autres, plutôt que d’essayer de prouver que sa génération a les meilleures méthodes et les meilleures valeurs ?

Génération X (nés entre 1965 et 1980)


Ils mettent la priorité sur leur carrière et recherchent un travail valorisant. Ils travaillent pour vivre, et non l’inverse.

Leurs forces :
    •    Expérience
    •    Loyauté et engagement
    •    Sens de l’autorité et de la hiérarchie
    •    Esprit de compétition
    •    Organisation
    •    Sens de l’initiative et de l’innovation

Leurs points faibles :

    •    Faible capacité de communication
    •    Manque de transparence
    •    Conception hiérarchique de l’organisation
    •    Parfois difficulté avec la technologie

Génération Y (nés entre 1981 et 1999)


Aussi appelés Milléniaux, ils ont grandi avec l’ordinateur et les consoles de jeux vidéo. Le travail n’est pas au cœur de leur priorité. Ils recherchent plutôt une bonne qualité de vie et n’hésitent pas à changer d’emploi.

Leurs forces :
    •    Ouverture au changement
    •    Forte capacité d’adaptation
    •    Forte autonomie
    •    Facilité d’apprentissage
    •    Excellente maîtrise des outils technologiques

Leurs points faibles :
    •    Sens relatif de la hiérarchie
    •    Instabilité
    •    Égocentrisme
    •    Faible engagement collectif
    •    Plus ou moins inventif
    •    Équilibre vie privée/vie professionnel primordial

Génération Z (nés après 2000)


Il s’agit de la prochaine génération à entrer sur le marché du travail. Ils sont considérés comme la génération silencieuse, puisque la technologie domine leur quotidien.

Leurs forces :
    •    Sens des valeurs
    •    Vision internationale
    •    Totale transparence
    •    Rapidité de pensée et d’action
    •    Originalité
    •    Désir d’entreprendre
    •    Travail en réseau

Leurs points faibles :

    •    Impatience
    •    Exigence élevée

Quelques trucs pour bien cohabiter


Les Y, qu’on surnomme « Why » en anglais, ont tendance à poser beaucoup de questions et à remettre en question les règles établies. À leur arrivée dans votre entreprise, présentez-leur les normes à respecter ou le code de vie en leur expliquant la raison derrière ces règles. S’ils comprennent leur bien-fondé, ils les respecteront.

Les X cherchent à progresser dans la hiérarchie de l’entreprise, alors que les Y et les Z aspirent à des changements de fonctions ou de projets. Il suffit d’intégrer ces deux approches dans votre gestion.

Certains X sont dépassés par les nouvelles technologies. Les plus jeunes ne demandent qu’à les aider.

Il faut aussi favoriser les échanges de connaissances et d’expériences. Les « jeunes » peuvent apportent les connaissances qu’ils viennent d’acquérir et présenter les nouvelles tendances dans leur domaine, alors que les « anciens » peuvent partager leurs expériences et les aider à passer de la théorie à la pratique.

La réalisation d’activités hors du lieu de travail permet aux employés de se connaître dans un contexte différent et favorise la cohésion et l’esprit d’équipe.

En terminant, même si cela constitue un défi, il est possible de construire une culture d’entreprise cohérente où les membres de chaque génération sont capables de se reconnaître et de s’engager.

Myriam Bérubé

Notre blogueuse Hotelleriejobs, Myriam Bérubé, conseillère en communication et rédactrice, collabore avec les chefs d'entreprise afin d'améliorer la circulation de l'information à l'intérieur de leur organisation. Reconnaissance au travail, courriel efficace, réunion mobilisatrice… voilà ses principaux champs d’intérêt. Dans ses temps libres, elle jardine, lit des romans policiers, découvre de nouvelles recettes à tester et, par-dessus tout, passe du temps de qualité avec sa petite tornade de 6 ans.