· Divers

Mobilisation des employés : avez-vous un système de rigueur?

Face à un monde en transformation, les entreprises doivent constamment se réinventer et développer leur agilité et leur réactivité. L’accentuation de la technologie demande aux leaders de valoriser davantage les rapports humains. Ils doivent adapter leur style de gestion à chaque collaborateur et de développer l’autonomie de chacun d’eux. Ils mettent de l’avant l’intelligence de leur équipe afin d’atteindre des résultats d’affaires. Ils adhèrent à un système de rigueur. Découvrez comment  améliorer la mobilisation des employés dans votre organisation en lisant la suite!

PLUS DE RIGUEUR = PLUS D'ENGAGEMENT

Agir constamment avec rigueur n’est pas chose facile. Surtout lorsque nous sommes chef d’entreprise. Tous les yeux sont braqués sur nous. Au moindre signe de relâchement, l’effet domino se déclenche autour de nous. Les employés sont passés maîtres dans l’art de détecter nos contradictions et nos faiblesses. Surtout, ceux qui sont performants. Il est de la nature humaine de chercher à fuir ce qui nous contraint, nous limite ou nous irrite. Lorsque nous demandons à un employé de s’engager à obtenir des résultats, il développe un réflexe naturel de comparaison. L’employé performant se demandera si nous en valons la peine. Les meilleurs employés ont donc tendance à performer pour les meilleurs leaders. Un chef d’entreprise qui manque de rigueur ne peut pas favoriser la mobilisation des employés performants. Il nivèlera les performances de son équipe vers le bas.

LA RÉCIPROCITÉ

Dans son livre « The 12 New Rules for Managing Your Employees as If They’re Real People » (McGraw-Hill © 2015), Rodd Wagner affirme qu’un employé fournira davantage d’effort et fera preuve d’une plus grande loyauté s’il est convaincu que son employeur investit dans son bien-être. C’est ce qu’on appelle le phénomène de réciprocité, soit le comportement qui engendre le sentiment d'être redevable. Sans cette incitation, l’employé contrarié travaillera au ralenti et pourra même opter pour d’autres choix professionnels.

À LA RECHERCHE D'UN SENS

Lors de l’embauche d’une personne ou de la perte d’un employé performant, il devient impératif de se questionner sur nos comportements, notre style de gestion et notre attitude. La majorité des employés accordent une grande valeur au travail. Ils désirent comprendre en quoi leur implication profite à l’entreprise. La rémunération et les avantages sociaux peuvent attirer des candidats et inciter des employés à rester, mais c’est la recherche de sens qui anime leur implication et leur passion quotidienne. Un bon leader va normalement présenter le cadre de rigueur dans lequel il s’attend à ce que son équipe performe et, bien entendu, il montrera l’exemple. De simples valeurs affichées ne suffisent pas. Il est requis d’agir et de concrétiser une vision (le sens). Attention, personne n’est parfait. L’erreur est humaine. Cependant, plus l’équipe grossit autour de nous, plus l’effet domino peut prendre de l’ampleur.

DÉLÉGUER POUR AMÉLIORER LA MOBILISATION DES EMPLOYÉS

La plupart des présidents d’entreprises de 5 à 99 employés vont jouer le double rôle d’entrepreneur et de directeur général, ce qui n’est pas si simple. En effet, la rigueur n’est pas toujours inscrite dans les gènes de l’entrepreneuriat. L’esprit libre et innovateur qui a eu le courage de ses idées se perd dans la rigidité des impératifs de gestion et de la mobilisation des employés. Gérer, c’est rentabiliser son entreprise. C’est un rôle qui peut se déléguer dans la croissance. Il s’agit de définir les règles du jeu et d’accepter d’en jouer quelques-unes afin d’attirer, de rentabiliser et d'optimiser la mobilisation des employés les plus performants.

En savoir plus | blog.aga.ca