· Misc

Le Conseil québécois des ressources humaines en tourisme revoit son offre de formation et lance un nouveau service

Le Conseil québécois des ressources humaines en tourisme (CQRHT) recentre ses activités pour mieux répondre aux besoins et aux préoccupations des entreprises touristiques. L’organisation concentrera notamment ses efforts au développement de sa plateforme de formation en ligne qu’elle souhaite voir devenir la plaque tournante des formations destinées spécifiquement à l’industrie touristique.

Le CQRHT collabore déjà avec l’Association des stations de ski du Québec (ASSQ) et l’Association des restaurateurs du Québec (ARQ) pour l’hébergement et la diffusion de formations en ligne destinées aux travailleurs de ces deux sous-secteurs d’activités. Celles-ci s’ajoutent aux formations Client Plus et Service Complice (Kéroul) qui s’adressent aux employés de l’industrie touristique, tous secteurs confondus. Le CQRHT souhaite bonifier l'offre de formation disponible sur sa plateforme, notamment en collaborant avec d'autres associations touristiques.

De plus, dans le contexte actuel de rareté de main-d’œuvre, la formation Moniteur en entreprise sera le produit privilégié par le CQRHT pour aider les entreprises à favoriser la rétention des employés et devenir des milieux d’apprentissage pertinents et efficaces. Rappelons que la formation Moniteur en entreprise permet aux employés d’expérience de former adéquatement les nouveaux employés. Cette méthode d’apprentissage est appréciée des employeurs qui peuvent rapidement compter sur des employés pleinement fonctionnels, répondant à leurs besoins.

Quant aux formations en ligne Client Plus et Service Complice, elles permettent aux employés d’offrir une expérience séduisante aux clients et une approche personnalisée à la clientèle en situation de handicap.

En synergie avec l’industrie pour atténuer les conséquences de la rareté de main-d’œuvre

En plus de revoir son offre de formation, le CQRHT a récemment mis sur pied un nouveau service de recherche, d’analyse et d’information sur le marché du travail. Celui-ci a pour but d’aider l’industrie à identifier des stratégies d’attractivité et de rétention du personnel adaptées au nouveau contexte de main-d’œuvre et à prendre des décisions éclairées en matière de ressources humaines. À cet égard, le CHRHT s’attardera particulièrement à la valorisation des métiers en déséquilibre (rareté), dont ceux de cuisinier, aide-cuisinier et de préposés à l’entretien ménager. Les individus formant les nouveaux bassins de main-d’œuvre, dont les immigrants, les décrocheurs et les autochtones, seront notamment une cible prioritaire.

Depuis 1995, le Conseil québécois des ressources humaines en tourisme, en tant que comité sectoriel de main-d’œuvre, agit en concertation avec le milieu associatif, les syndicats et la grande entreprise. Le CQRHT et ses partenaires offrent conjointement des programmes, des formations et des outils appuyant le plan de développement de l’industrie touristique afin de permettre un positionnement enviable du Québec à l’échelle internationale.