· Misc

5 erreurs à éviter en entrevue d’embauche


Il serait dommage de passer à côté de l’emploi rêvé pour une simple bévue. Voici 5 erreurs fatales à coup sûr.

Arriver en retard

Quel message envoyez-vous en arrivant en retard ? Que vous manquez d’organisation, que vous n’arriverez peut-être pas toujours à l’heure au travail ou, pire, que votre temps est plus important que celui de votre futur employeur. Hum ! Ça commence bien mal.

Pour éviter une telle situation, informez-vous sur l’itinéraire ainsi que sur les endroits où vous pouvez stationner votre véhicule, et prévoyez une marge d’au moins 15 minutes.

Vous êtes en route et, ô malheur, faites une crevaison. Impossible d’arriver à temps. Appelez sans tarder, expliquez la cause de votre retard en vous excusant et faites preuve de souplesse en demandant s’il préférerait reporter l’entrevue. Personne n’est à l’abri des imprévus et on ne vous en tiendra pas rigueur.

Négliger de se préparer

Vous êtes intéressé ou non par l’emploi ? Pour le prouver, il est primordial de se préparer à l’entrevue. Comment ? En consultant le site de l’entreprise ainsi que sa page Facebook ou LinkedIn, en s’informant sur les produits et services qu’elle offre et en préparant une liste de questions.

Dans l’offre d’emploi à laquelle vous avez répondu, l’employeur mentionnait les tâches à effectuer et les compétences recherchées. Préparez-vous à répondre à des questions concernant ces éléments. Par exemple, si on cherche quelqu’un qui a le sens de l’initiative, attendez-vous à ce qu’on vous demande des exemples précis de situations où vous avez démontré cette qualité.

Embellir la vérité

S’attribuer tout le mérite du succès d’un projet ou inventer des réalisations, uniquement pour paraître sous son meilleur jour, n’est pas une bonne idée, mais pas du tout. La vérité finit toujours par se savoir. Votre réputation et votre crédibilité valent beaucoup plus.


Commérer


Critiquer son employeur précédent, dénigrer ses anciens collègues de travail, se plaindre des normes et procédures en place… voilà une excellente façon de gâcher vos chances d’obtenir l’emploi convoité.

Imaginez : vous travaillez au restaurant A et postulez chez le restaurant B. La restauration, c’est un grand village. Fort est à parier que les deux propriétaires se connaissent, du moins de réputation.

Laisser son cellulaire ouvert

Même si on vit dans une société branchée, où l’instantanéité prime, pendant une entrevue, on ferme son téléphone. On ne le met pas sur vibration, on le ferme. Pas question de se faire déranger par la sonnerie qui nous indique l’arrivée d’un appel, d’un courriel, d’un texto ou d’une notification quelconque sur les réseaux sociaux.

Un ami m’a déjà raconté qu’alors qu’il était en entrevue avec un candidat, celui-ci a répondu à son téléphone, et fixé un rendez-vous pour… une autre entrevue. Je vous laisse deviner s’il a été retenu.

Myriam Bérubé