· Main d’œuvre

Pour que votre CV soit le coup de cœur des recruteurs

Quels détails suscitent l’intérêt des recruteurs ? Au contraire, qu’est-ce qui vous fait perdre toutes vos chances d’être convoqué en entrevue ? J’ai posé la question aux principaux intéressés…

Pour Carolanne Bercegeay-Desrochers, agente culture et talents à l’Hôtel & Spa Le Germain Charlevoix, il est important de présenter les expériences de travail des plus récentes aux plus anciennes. Même son de cloche chez les experts d’Hôtelleriejobs, Martin Lamothe et Annabelle Bernier. « Il faut aller droit au but, explique M. Lamothe. Comme on reçoit de nombreux CV, on consacre moins de 5 minutes à la lecture de la lettre de présentation et du CV. On doit être capable de se faire une idée rapidement du candidat. »

Pour certains postes, ajouter une touche d’originalité augmentera vos chances d’obtenir un entretien d’embauche. Par exemple, une pâtissière avait ajouté en arrière-plan de son CV quelques-unes de ses créations. « C’est certain que ce CV a retenu mon attention. J’avais sous les yeux une belle preuve de créativité, souligne Mme Bercegeay-Desrochers. »

Chez Hôtelleriejobs, on ajoute un petit bémol. Le côté artistique est intéressant, mais ne doit pas prendre le dessus sur le contenu. Tout est une question d’équilibre. Tous s’entendent pour dire qu’il est important de personnaliser son CV… sans qu’il se transforme en arbre de Noël !

Voici un élément qui peut vous sembler anodin : vérifiez tous les petits détails. Assurez-vous que vous adressez votre lettre de présentation à la bonne personne, à la bonne organisation et pour le bon poste. Vous riez ? Les recruteurs voient ce genre de bévue régulièrement. « Madame Leclerc, c’est avec plaisir que je pose ma candidature au poste de réceptionniste au Fairmont Le Château Frontenac. » Hum ! C’est parce que c’est pour Le Bonne Entente. La lecture s’arrête ici et le CV se retrouve sous la pile… si ce n’est dans le bac de recyclage.

Madame Bernier explique également l’importance de mettre son CV à jour. « Si je vois que la dernière expérience de travail remonte à quelques années, c’est certain que je vais me poser des questions. Est-ce que ce candidat est passé d’un emploi à l’autre depuis 3 ans et croit que je ne m’en rendrai pas compte ? Si un parent s’est retiré du marché du travail pendant 8 ans, le temps que ses enfants commencent l’école, c’est important qu’il le mentionne. Il ne sera jamais pénalisé pour cela. Même chose pour une personne qui est retournée aux études afin de changer de carrière. »

Enfin, chez le Groupe Germain Hôtels, on invite les candidats à remplacer la lettre conventionnelle de présentation par une courte vidéo. « En effet, on aime bien que les gens nous expliquent leur parcours, ce qu’ils aiment dans la vie, précise madame Bercegeay-Desrochers. » Une nouvelle tendance à suivre de près…

En résumé :
  • On présente les expériences professionnelles, puis les études, en commençant par les plus récentes.
  • On trouve un juste équilibre entre originalité et contenu pertinent.
  • On s’assure de bien personnaliser sa lettre de présentation.
  • On met à jour son CV.

Et un dernier conseil, en terminant : attention aux « fôtes d’ortograf », qui pourraient vous coûter cher.

Myriam Bérubé

Notre blogueuse Hotelleriejobs, Myriam Bérubé, conseillère en communication et rédactrice, collabore avec les chefs d'entreprise afin d'améliorer la circulation de l'information à l'intérieur de leur organisation. Reconnaissance au travail, courriel efficace, réunion mobilisatrice… voilà ses principaux champs d’intérêt. Dans ses temps libres, elle jardine, lit des romans policiers, découvre de nouvelles recettes à tester et, par-dessus tout, passe du temps de qualité avec sa petite tornade de 6 ans.